Les trois principes de l’homéopathie

Written by admin. Posted in homéopathie

L’homéopathie est une forme de médecine douce inventée par le docteur Samuel Hahnemann. Certains la considèrent comme une médecine alternative, parallèle ou complémentaire. Lorsque le remède est administré selon une dose normale, il peut développer un profil de symptômes similaires à la maladie qui doit être soignée, mais lorsqu’il est dilué le résultat produit est l’opposé. Dans le cadre de l’homéopathie, de faibles doses entraînent la disparition des symptômes de la pathologie s’associant au profil allopathique.

Les trois principes de l’homéopathie

  • La personnalité. Tout le monde ne répond pas de la même manière à une maladie et à un traitement. C’est la raison pour laquelle l’homéopathe pose de nombreuses questions au moment de la consultation.
  • La similitude. Pour lutter contre une maladie, l’homéopathe indique une très petite dose de substances, qui lorsque administrées à haute dose, causeraient l’effet principal de la pathologie.
  • Les remèdes homéopathiques sont hautement dilués. L’efficacité du médicament est supérieure quand celui-ci est fortement dilué. Par exemple, l’Arnica 7 CH est bien plus efficace que l’Arnica 5 CH. L’unité CH correspond à 100 dilutions successives du composé (centésimal hahnemannienne)

Votre trousse homéopathique contre les maux de l’hiver

Written by admin. Posted in homéopathie

fille-mouchoirParmi les multiples maux qui nous frappent pendant l’hiver, on retrouve le plus souvent des affections comme la gastro, le rhume ainsi que la fièvre. Si vous souhaitez éviter les effets indésirables entraînés par les médicaments génériques, vous pouvez faire appel aux remèdes homéopathiques pour soulager plusieurs symptômes.

Remèdes

Votre trousse homéopathique peut contenir les produits suivants :

  • Kalium : en cas d’écoulements épais.
  • Gelsemium ou Belladonna : pour diminuer la fièvre.
  • Sabadilla ou Rumex : minimiser les éternuements.
  • Allium : si le nez coule souvent.
  • Oscillococcinum : pour soulager les états grippaux.
  • Drosera, Bryonia, Spongia et Sticta : contre les toux sèches.
  • Anemone, Antimonium, Ipeca et Coccus cacti : contre les toux grasses.
  • Homéoplasmine : pour protéger la peau contre le froid et éviter le dessèchement de l’épiderme.

Contre-indications

Utilisez ces produits avec prudence chez les femmes enceintes et allaitantes, les seniors ainsi que les enfants. Si les symptômes persistent malgré l’administration des médicaments homéopathiques, consultez au plus vite votre médecin ou votre pharmacien.